N’oubliez pas : le dimanche 30 mai 2021, c’est la fête des mères. Trouvez la peinture idéale ! Découvrir la collection
Rechercher
Favoris
Panier

Sculptures d'objets detournes

Carré d'artistes vous présente une large sélection de sculptures sur objets détournés . L'art d'objets détournés consiste à utiliser des objets divers chinés ou récupérés et de les associer pour leur donner une autre valeur d'usage. Au lieu de conserver une fonctionnalité, une utilité, une dimension pratique, l'objet devient alors partie prenante d'une oeuvre d'art à part entière.

Sculptures des objets détournés

L'artiste plasticien et sculpteur Gilbert Legrand s'amuse à détourner les objets. Il leur donne vie en les sortant de leur contexte d'origine et en leur offrant une autre mission que le simple fait d'être utilisé ou d'avoir une fonction. L'objet en lui-même n'a plus à servir à quelque chose, il devient esthétique et participe à la beauté d'une oeuvre. L'artiste récupère des objets recyclés du quotidien et les transforme en leur donnant une dimension à la fois humoristique, poétique et décalée. On ne regarde plus de la même manière l'objet. Il prend un aspect humain et apporte de la complicité. Les sculptures sur objets détournés soulignent une réelle réflexion moderne sur le regard et la démarche artistique mais avec une touche ludique. Cette dérision est un contre-pied vis à vis du carcan muséal parfois austère. Le fait d'associer des objets de nature et de matières différentes joue aussi sur le côté éphémère de l'art. Le métal, le fer, le bois, les matériaux qui constituent ces objets subissent parfois une forme d'érosion face au temps qui passe. L'oeuvre évolue et change en suivant le mouvement de la temporalité . Pablo Picasso a d'ailleurs mis au point une sculpture en assemblant plusieurs objets en 1942 avec l'oeuvre "La Tête de taureau". L'artiste peintre et sculpteur a choisi d'assembler une selle avec un guidon de bicyclette pour figurer le taureau qui rentre dans l'arène.

Démocratisation de l'art

Déçu par l'aspect figé de l’art, Jean Tinguely commence à créer des sculptures mobiles à partir d'objets ramassés dans les rues. Ses toutes premières œuvres, au début des années 50, sont profondément inspirées de l'artiste Kasimir Malevich mais aussi de Jean Arp. Jean Tinguely compose des sculptures abstraites qui se met petit à petit en mouvement à l'aide de moteurs cachés à l'intérieur. Son amour pour les machines auto-destructrices commencent. Le sculpteur Jean Tinguely choisit de critiquer la démarche artistique à la manière de Marcel Duchamp. Ce dernier avait voulu questionner le positionnement et la sacralisation des œuvres en proposant des “ready-made”. Marcel Duchamp est d'ailleurs le tout premier à avoir été reconnu comme l'initiateur du mouvement dans l'art sculptural. Ces artistes cherchent à remettre en question le culte sacré de l’artiste et la sacralisation des objets d’art dans les institutions muséales. L’art des objets détournés c'est ainsi démocratisé et mécanisé par la même occasion. Chez Carré d’artistes, découvrez des sculptures sur objets détournés d’artistes contemporains : Pappay, Daco, Zoro...

Filtrer

(12 œuvres)

12 œuvres

Trier

(Pertinence)

Unique art for...

Œuvres uniques certifiées

Œuvres uniques certifiées

Sélectionnées par nos curateurs d’art

Livraison spécialisée

Livraison spécialisée

Emballage soigné et sécurisé

Garantie 30 jours

Garantie 30 jours

Satisfait ou remboursé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.