CADRE OFFERT ! Jusqu'au 31 mai seulement ! Profitez-en
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

Portraits


A la découverte de Frida Kahlo


 

Née le 6 juillet 1907 au Mexique, Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderon, se fait connaître en tant qu’artiste-peintre autodidacte sous le nom de Frida Kahlo. Elle a tenu, plus tard, à changer sa date de naissance pour le 7 juillet 1910, Jour de la révolution mexicaine. Son père était Hongrois-Allemand d’origine juive et sa mère, Mexicaine d’origine amérindienne. Dès sa naissance, elle est atteinte de spina bifida et, à six ans, on lui diagnostique une poliomyélite. À 18 ans, elle subit un grave accident de tramway qui la laissera fragile et souffrante tout au long de sa vie.
Après avoir songé à devenir médecin, elle choisit la peinture dès le début de sa longue convalescence. En 1929, elle s’implique dans le parti communiste mexicain et rencontre l'artiste peintre Diego Rivera, qu'elle épousera un peu plus tard. Installée à San Francisco (Californie) avec son mari, elle fait la rencontre de plusieurs artistes et mécènes, ce qui sera bénéfique à sa carrière. Elle expose au Mexique, à Paris et New York. Des artistes tels que Picasso, Vassily Kandinsky, André Breton et Yves Tanguy apprécient son art.

Après 32 interventions chirurgicales et alitée durant une longue période de son existence, Frida Kahlo décède à 47 ans, en 1954. Elle laisse une œuvre de 143 tableaux dont plus d’un tiers représentent son autoportrait. Un musée est consacré à l’artiste frida kahlo et sa peinture, à Coyoacán, au Mexique.

 
frida kahlo oeuvre en forme de cerf
 

Son style et sa démarche artistique

 

Tôt dans sa vie, Frida Kahlo se révolte contre les inégalités entre hommes et femmes qu’elle observe dans la société mexicaine.
Elle n’hésite pas à défier les conventions sociales, les normes établies et même les critères de beauté. Ce côté émancipé et authentique de sa personnalité imprégnera toute son œuvre. Même son style vestimentaire* s’avère pour elle un moyen de plus d’exprimer son art. En peinture, son style se veut figuratif, réaliste, audacieux, parfois choquant. Les couleurs qu’elle utilise sont vibrantes, exotiques et affirmées. Frida Kaho et autoportrait sont deux thèmes qui ne peuvent être dissociés ; un miroir fixé au-dessus de son lit était installé en permanence. Frida a toujours refusé d’être plainte ; elle répétait souvent : "Je ne suis pas morte et j’ai une raison de vivre.
Cette raison, c’est la peinture".

 

autoportrait de frida kahlo


 

Même si sa peinture semble appartenir parfois au surréalisme, cubisme, symbolisme et réalisme magique, Frida a toujours affirmé que sa démarche artistique ne correspond pas à un style ; tel un miroir de sa vie, à mi-chemin entre réalité et fantaisie, il s’agit plutôt d’un journal visuel sans scrupules dans lequel elle raconte ses amours, sa famille, sa douleur et ses valeurs. Fière de ses origines et de ses racines métisses, elle s’inspire de la culture populaire et du folklore du Mexique (symboles de mort, de célébrations) ; elle rend également hommage à la flore et la faune de son coin de pays. Les experts d’aujourd’hui sont d’avis que son style se rapproche surtout du réalisme magique.
*Plusieurs designers de mode se sont inspirés du style vestimentaire de Frida Khalo et de sa palette de couleurs vibrantes en peinture. Notamment, Jean-Paul Gaultier, Alessandro Michele (Gucci), Riccardo Tisci (Givenchy), Dolce & Gabbana, Moschino.
 



 

Notre collection "inspiration Frida Kahlo" 



 
les deux fridas

 

Quels sont les tableaux emblématiques de Frida Khalo ?

 

Parmi la large production de ses œuvres, un certain nombre d’entre elles sont véritablement devenus des classiques. En particulier, les tableaux suivants sur lesquels nous apportons certaines précisions :


• Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, 1932
Ce tableau a été peint alors que Frida tentait très difficilement de s’habituer à sa vie aux États-Unis. Elle n’apprécie pas le mode de vie américain, ni ses coutumes et ses habitudes trop éloignées de sa propre culture.
• Frida et Diego Rivera (1931)
• Les Deux Frida (1939)
Cette toile illustre les deux personnalités que Frida disait porter en elle. L’une, féminine, quasi virginale, traditionnelle ; l’autre, colorée mais non maquillée, affirmée dans une pose typiquement masculine, avec moustache visible. L’une et l’autre présentent un cœur exposé. On peut se demander si l’artiste a voulu exprimer par cela sa tentative de reconnecter avec les différents aspects d’elle-même, à la suite de sa séparation avec Diego.
• Autoportrait aux cheveux coupés (1940)
Ce tableau reflète le sentiment de tristesse et d’abandon que ressent Frida Kahlo lors de son divorce avec Diego. Elle a voulu se représenter habillée en homme et les cheveux coupés, laissant de côté sa féminité blessée.
• Autoportrait au collier d’épines et colibri (1940)
Dans ce tableau magnifique, on ressent la douleur de l’artiste à la suite de sa séparation avec son mari, Diego Rivera. Ils divorceront en 1938 mais se remarieront deux en plus tard.
• Autoportrait à Tehuana (1943)
• La Colonne brisée (1944)
Son état de santé détérioré l’obligeait à porter en permanence un corset d’acier. Dans cette œuvre, une colonne ionique brisée symbolise les fractures de sa colonne. Les sillons présents dans le paysage, fissuré et stérile, deviennent une métaphore de la solitude et de la douleur de l’artiste.
• Le Cerf blessé (1946)
Ce tableau a été peint au moment de la dépression de Frida quand elle s’est rendu compte que les interventions chirurgicales avaient échoué. La douleur revenue et la détresse sont symbolisés par un animal sauvage blessé de flèches.
• Diego dans mes pensées
Dans ce tableau, dans lequel Diego apparaît entre les sourcils d’une Frida à l’expression triste, l’artiste semble vouloir suggérer sa relation difficile avec son mari et son obsession pour celui-ci. Le même thème a aussi été abordé dans son autre toile Autoportrait à Tehuana.
• Viva la Vida (le dernier tableau de Frida Khalo, 1954)
Note : sur le site de la galerie Carrés d’artistes, on peut admirer plusieurs œuvres illustrées de Frida Khalo.

 

Carré d'artistes rend hommage au style de Frida Khalo

 

Sur son site, la galerie Carré d'artistes présente une collection intitulée Viva el Arte ! pour faire connaître des artistes inspirés par son oeuvre. Geiry, Laura Bofill, Félix Aberasturi, Espinoza Abril, Dubost, Pascal Lionnet, Laure Kefta font partie des artistes qui y sont exposés. D’autres créateurs tels que Philippe Euger, Franck Lamboley, Sergi Mestres, sont passés par la voie quasi illimitée des techniques mixtes pour s’intégrer à sa démarche.

 

Carré d’artistes a été créé, en 2001, pour rendre le marché de l’art accessible à tout public et non pas réservé à une élite bien nantie. C’est aujourd’hui le 1er réseau de galeries d’art au monde ; il compte plus de 30 galeries d’art des différents coins du globe et plus de 600 artistes y exposent. C’est donc une référence à retenir pour y dénicher son coup de cœur en peinture ou en sculpture, à un prix abordable.

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.