Joan Farré Paradeda

"Né au sein d'une famille d'artistes, Joan Farré Paradeda découvre le goût pour le dessin et la peinture de la main de son père, Joan Farré Rabal." Tout jeune, il s'intéresse aux œuvres issues du courant de l'hyperréalisme et étudie notamment les travaux des américains Howard Kanovitz (1929-2009) et John De Andrea (né en 1941). Son appétence artistique le conduira par la suite à élargir ses recherches aux domaines de la musique, de la littérature, de l'histoire et du design.

Inévitablement, à l'âge de seize ans, Joan déménage à Barcelone pour suivre une formation dédiée aux arts appliqués. Là, il fait l'expérience de la ville et s'imprègne des tendances de l'art contemporain. Il effectuera également plusieurs voyages de recherches à Paris, à Londres et à New York. Diplôme en poche, il débute sa carrière en diversifiant ses activités –  combinant enseignement, design graphique et poursuite de sa pratique artistique – jusqu'à la veille des années 2000, quand sa notoriété lui offre l'opportunité de désormais vouer l'entièreté de son temps à la création. Cette liberté vaillamment acquise débouchera sur l'ouverture, en août 2015, de son atelier galerie dans sa ville natale.

Avide de culture et pluridisciplinaire, Joan s'inspire de multiples savoir-faire et courants – qui vont de la céramique raku à la calligraphie japonaise, en passant par l'esthétique pop, l'expressionnisme abstrait et l'art informel – et travaille aussi bien à l'exploration des plans et volumes, qu'à l'expérimentation de la peinture et de la sculpture. Utilisant divers langages et supports, l'artiste fait appel à l'un ou l'autre en fonction du message qu'il souhaite transmettre. Toutefois, quel que soit le médium choisi, l'espace urbain reste invariablement au centre de ses préoccupations.

fren