Pour fêter la réouverture des galeries, la livraison est offerte en galerie et à domicile !  

Flo Bordenave

Son parcours professionnel dans l'enseignement des arts plastiques en témoigne : Flo est animée par le plaisir de partager. La peinture et le dessin colorent sa vie depuis l’enfance. Il en va de même pour la musique et pour le chant qui ont toujours été présents dans son quotidien. Membre de différents groupes de jazz et de rock, l’artiste protéiforme rythme son travail créatif selon le calendrier de ses concerts. Après avoir participé à de nombreux ateliers artistiques de 1998 à 2005, une succession de rencontres et d’événements l’ont poussé à exposer ses réalisations jusqu’à ce que la peinture devienne son activité principale.
En peinture comme en musique, Flo développe un dialogue constant entre réalité et imaginaire. En tant que peintre, elle s’intéresse particulièrement aux maisons qu’elle appréhende comme autant de lieux de vie et de partage. Son goût pour la psychanalyse, son parcours professionnel au contact d’enfants ainsi que les ateliers d’arts plastiques qu’elle anime depuis 2012 lui permettent d’entretenir sa capacité à oser être elle-même, à rêver tout en comprenant le monde qui l’entoure. L’artiste considère chaque composition comme une petite histoire où elle défait la vie pour mieux la recomposer. Plus qu’un espace de liberté, la toile est pour elle une respiration vitale dans laquelle le temps et l'espace se mélangent en couleurs.
Assoiffée de connaissances techniques, Flo ne cesse d’explorer de nouveaux terrains créatifs. Elle est notamment sensible aux œuvres des peintres Wassily Kandinski (Russie, XIX-XXe siècles), Jean-Michel Basquiat (États-Unis, XXe siècle), Paul Klee (Allemagne, XIX-XXe siècles) ou encore de la plasticienne Niki de Saint-Phalle (France, XXe siècle). Flo envisage ses matériaux comme les ingrédients d’une recette personnelle qu’elle laisse mijoter avec délectation. Elle travaille à l’acrylique et au pastel gras qu’elle associe à des collages de papiers et de photos personnelles. Ces dernières sont souvent le point de départ du processus créatif, un pont entre le réel capturé et l’irréel où elle s’aventure à force de grattages, de frottages, de recouvrements, etc.

fren