Pour fêter la réouverture des galeries, la livraison est offerte en galerie et à domicile !  

Nadine Defer

Nadine quitte le Nord pour s’installer dans le Var en 1983. Elle exerce la profession d’infirmière pendant plus de trente ans sans pour autant délaisser ses activités artistiques. De 2000 à 2010, elle participe à de nombreux salons et remporte plusieurs prix. L’art est présent dans sa vie personnelle comme dans son travail. Elle anime des ateliers d’arts plastiques avec des patients souffrant de troubles psychiques.
Maniant plusieurs cordes à son arc, Nadine maîtrise de nombreuses techniques. Son père céramiste lui a appris à travailler la terre. Elle découvre l’aquarelle dans l’atelier de Vincent Puig et la peinture contemporaine auprès de Jean-Pierre Torcolti. Elle suit des ateliers à l’Ecole des Beaux-arts de Draguignan et de Toulon.
En 2010, elle abandonne son ancien métier pour se consacrer entièrement à la peinture. Elle délaisse les expositions dans le but de présenter un travail abouti et homogène.
Le dessin occupe une place primordiale dans sa démarche artistique. Une esquisse rapide lui suffit à faire naître son sujet et à l’animer d’une vie propre. Ses principales sources d’inspiration sont des virtuoses de la ligne : Henri de Toulouse-Lautrec (peintre français, XIXe siècle), Egon Schiele (peintre autrichien, XIX-XXe siècles), Martin Kippenberger (artiste allemand, XXe siècle), Lydie Arickx (artiste française), Franta (peintre français d’origine tchèque). Mais le dessin n’est pas le seul élément important de la toile. La couleur fait quelques apparitions par touches pour souligner la présence d’un trait souverain.
Nadine dessine des fragments de corps emprunts d’une forte sensualité d’après des modèles vivants. Elle insiste sur des détails anodins en optant pour une vision en gros-plan. Ce cadrage photographique lui sert à mettre en valeur les courbes du corps : la cambrure d’un pied, l’articulation d’une main ou l’érotisme d’un buste féminin. La manière dont elle utilise la couleur lui permet d’aborder la nudité avec pudeur. Par ses larges couches de peinture vives, elle entrepose un voile discret entre son modèle et le spectateur.

fren