N’attendez- plus : Livraison garantie avant Noël pour toute commande passée avant le 17 décembre.
Jusqu’au 22 décembre, nous vous offrons jusqu’à 100 € en chèque cadeau. J'EN PROFITE !

Mainka

"Mes amis, mes amours, mes emmerdes..." La trilogie célébrée par le chanteur français Charles Aznavour (XX-XXIe siècles) est une inépuisable source d’inspiration pour la peintre Mainka. Après un cursus scolaire outre-Rhin, la jeune allemande met le cap vers la France méridionale dans les années 1970. Elle y fait d’importantes rencontres artistiques, débute une collaboration créative avec le peintre Jean-Pierre Vincenti (XX-XXIe siècles) et intègre les Beaux-arts d’Aix-en-Provence (13). Ses deux années de formation dans la prestigieuse École lui permettent d’apprécier la douceur de vivre dans le Midi, une région qu’elle ne quitte plus et où elle expose son travail régulièrement.
Installée à proximité d’Avignon (84), Mainka est une peintre du Sud. Sa vocation artistique prend ses racines dans sa petite enfance. À huit ans, une visite à Rome et au Vatican lui offre l’occasion de découvrir la chapelle Sixtine. Les couleurs chatoyantes et vibrantes des fresques réalisées par Michel-Ange (artiste italien, XV-XVIe siècles) l’impressionnent durablement. Mainka se réclame aujourd’hui de cette mouvance latine, généreuse et chaude, en opposition avec l’intimisme des peintres nordiques.
Spécialisée dans les techniques à l’huile, l’artiste fabrique elle-même la majeure partie de ses couleurs à partir de pigments en provenance d’Italie. Ces matériaux de base sont régulièrement utilisés purs par cette amoureuse des teintes vives. Ses toiles de grands formats lui permettent également de mixer les procédés et d’associer à ses pigments du sable par collage. Ces grains ramenés de contrées lointaines prennent vie dans ses œuvres. Mainka joue ainsi avec la matière pour déposer un voile texturé sur ses couleurs, au gré de ses envies, de ses humeurs, des joies et des peines que lui inspirent ses relations intimes.

fren