Livraison offerte en France et partout dans le monde (à partir de 300€ d'achat)

Anne Muller Dorn

Anne grandit en Allemagne et commence à dessiner dès son plus jeune âge. Elle étudie le français et les arts plastiques à l’Université de la Sarre (Allemagne). A l’issue de ses études, elle devient professeur d’arts plastiques et de français et travaille en parallèle ses créations personnelles. En évolution permanente, elle suit les cours des Be...

Anne grandit en Allemagne et commence à dessiner dès son plus jeune âge. Elle étudie le français et les arts plastiques à l’Université de la Sarre (Allemagne). A l’issue de ses études, elle devient professeur d’arts plastiques et de français et travaille en parallèle ses créations personnelles. En évolution permanente, elle suit les cours des Beaux-arts (Sarrebruck et Marseille). Elle suit son mari en Belgique où elle installe son atelier.
Son travail à l’huile et à l’acrylique est d’abord figuratif. Elle s’éloigne peu à peu du sujet pour se concentrer sur la couleur. De la couleur, elle isole la matière. Anne aime l’expérimentation des matières : la colle, le tissu, le film plastique… et s’intéresse aux processus naturels tels que le débit, les gouttes ou les fissures. Il n’y a pas de "règles" dans ses choix, elle s’intéresse à tout ce qui sort de l’ordinaire, à tout ce qui a une esthétique méconnue.
Anne cherche à sensibiliser le spectateur à la valeur artistique des matériaux. Elle souhaite montrer la beauté en chaque chose. Elle utilise des matériaux jetables sans valeur et les présente dans un contexte artistique. Sensible à tous les objets, à leurs particularités et à leurs couleurs, l’artiste les teste artistiquement pour les révéler.
Anne s’inscrit dans le mouvement de "l’art concret" apparenté à "l’abstraction géométrique". Kandinsky y reconnaissait une notion "d’avenir" que l’on retrouve dans son travail. La question de l’environnement, des ressources naturelles et du respect de la Terre est primordiale pour l’artiste. En atteste l’utilisation de matériaux de recyclage détournés en œuvres d’art.
Le travail de récupération est souvent long et répétitif : stocker, nettoyer, découper, arranger… La patience d’Anne est à la hauteur de l’estime envers ces matières.
Ses œuvres impliquent une image positive de l’avenir. Anne valorise des matériaux synthétiques récents, d’aujourd’hui et de demain, et leur confère une réelle beauté esthétique.

En savoir plus sur l'artiste

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile