Pour fêter la réouverture des galeries, la livraison est offerte en galerie et à domicile !  

Sergio Ramos

Né à Guaratinguetá, au Brésil, en 1969, Sergio se met à peindre très jeune. Doué pour le dessin, il s’oriente vers des études d’architecture et obtiendra son diplôme en 1992 à la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de São Paulo. Sergio devient donc architecte, dessinateur et illustrateur et ouvre successivement deux ateliers au Brésil, à la fois bureaux d’architecte, boutiques design et galeries d’art. Ses peintures et dessins représentent des objets du quotidien. Ils se répondent comme dans un dialogue, s’emboitent et se confondent dans un ensemble poétique et onirique où s’entremêlent les notions de temps et d’espace. Les lignes se croisent et interagissent pour former des formes à l’apparence souvent familière : une feuille, un oiseau, une guitare…Face à ses toiles, les éléments prennent vie au fur et à mesure que la vue s’adapte. L’artiste place ainsi son spectateur dans une atmosphère intimiste dans laquelle il sollicite réminiscences personnelles et mémoire collective, lui offrant à voir « des allégories d’un monde dont l’essence n’est pas simplement factice ». Les formes simples que dépeint l’artiste constituent le décor d’histoires réelles ou rêvées, dont nous avons tous un jour été les protagonistes. L’architecte n’est jamais bien loin du peintre. En effet, bien que ses sujets soient naturels et divertissants, ses traits sont précis et rigoureux. Le contraste entre ses formes « ludiques » aux couleurs vives et l’assurance de ses lignes noires donne à son travail une dynamique certaine et pourrait, selon Rachel Pagliocco, conservatrice d’art, aller jusqu’à « évoquer le passage souvent difficile de l’enfance à l’âge adulte ». Sergio aime également glisser dans ses toiles des personnages aux grands yeux et aux allures enfantines. Ils regardent le spectateur d’un air curieux et enjoué et semblent vouloir l’attirer dans la toile. S’inspirant du folklore, de la littérature et du quotidien, Sergio Ramos tente de faire réfléchir son spectateur sur les relations entre les êtres et leur environnement. Ses créations nous encouragent à jeter un regard nouveau sur le monde qui nous entoure.
Sergio aime peindre à toute heure du jour ou de la nuit. Il s’installe dans son atelier, au beau milieu de la forêt d’où il surplombe la cime des arbres et côtoie les oiseaux. Là, il se met à créer, peint à l’acrylique sur toile, papier ou bois , toujours au son d’une mélodie classique ou d’un air de jazz.

fren