Tiffany Vailier

Créative dès son plus jeune âge, Tiffany Vailier a rapidement su pour quelle voie elle se destinait. Pendant ses études en arts plastiques elle se passionne "pour la recherche artistique comme laboratoire de textures et de graphisme contemporains" et réalise ses premiers collages hétéroclites.
Intéressée par les arts en général, sa passion va l’amener à collaborer avec le milieu des arts vivants, à travers la création de décors de scènes, puis à bâtir une entreprise personnelle multidisciplinaire en l’ouverture d’une galerie-restaurant-atelier. Cet établissement lui offre à la fois la possibilité de présenter ses œuvres au public, d’enseigner et de travailler avec d’autres artistes.
Composant à partir de techniques et supports divers, l’artiste explore la notion de figuration tant dans sa représentation que dans les limites de sa retranscription plastique. Elle expérimente sans cesse et pousse toujours plus profondément sa recherche, admirative des dessins de bédéistes tels que Enki Bilal, Sempé ou Loisel ou encore du style graphique si singulier d’artistes comme Toulouse-Lautrec ou Egon Schiele. Cette quête perpétuelle se traduit par une variation de tracés et croquis qui dépasse la simple figuration du réel. Relevant de l’accumulation et de la juxtaposition, composé de correspondances et d’éléments perturbateurs, son langage plastique produit des "narrations libres" qui offrent une lecture multiple de l’œuvre créée.
Tiffany a ainsi réussi à s’affranchir des limites du cadre et du sujet pour faire de la pratique figurative une expérience graphique continuelle dont les éléments d’élaboration, le mode opératoire sont donnés à voir au spectateur, comme une mémoire de l’œuvre en devenir.

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile

fren