Nathalie Vives-Detraz

Née dans l’Aude en 1971, Nathalie Vives-Detraz a toujours aimé et pratiqué la peinture de manière viscérale. À la question " Pourquoi l’Art ? ", elle aime répondre : " Parce que la vie ne suffit pas ". Elle entreprendra donc des études en Histoire de l’Art à Montpellier, afin d’explorer ce " vaste territoire inconnu " que représente l’art pictural à ses yeux. Peintre aux inspirations multiples, Nathalie admire les artistes de la préhistoire pour la puissance de leurs traits, Joan Mitchell pour sa liberté créatrice et Cy Twombly pour sa poésie (artistes américains du XXème siècle), Pierre Soulage (peintre français du XX-XXIème siècle) pour sa rigueur, ainsi que Tapiès et Clavé (peintres catalans du XX-XXIème siècle) pour leur matérialité.
Le travail de l’artiste évolue, au fil de ses découvertes et de ses expériences. Elle s’est tout d’abord approprié la notion d’espace en réalisant des installations abstraites, faites de matériaux cousus, cloués, jouant sur les volumes et les textures. Elle a gravé le bois, marqué ses dessins, avant d’ôter les éléments un à un, pour retourner à sa première passion, la peinture, sur bois, sur toile ou sur carton, travaillant les textures en variant les techniques (acrylique, brou de noix, pastel, huile, etc.).
Elle décrit sa peinture comme une éternelle histoire à tiroirs dans laquelle les œuvres se répondent tour à tour, quel que soit leur support, leurs matériaux, leur palette de couleurs et indépendamment de leur chronologie.
A mi-chemin entre l’abstraction et le figuratif, ses œuvres reflètent la nature, le monde végétal, minéral et l’ancrage de la vie. C’est donc naturellement qu’elle entreprend une série de toiles intitulées " les Germinées ". En effet, leur symbolique la fascine.

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile

fren