Pour fêter la réouverture des galeries, la livraison est offerte en galerie et à domicile !  

Seve

Autodidacte, Séverine Moreira tombe véritablement amoureuse de l’art en rencontrant l’œuvre du peintre symboliste autrichien Gustav Klimt. Petit à petit, elle développe ensuite un intérêt pour d’autres grands artistes tels que Toulouse-Lautrec, Edward Hopper ou Modigliani. Diversifiant ses références et donc ses horizons, l’artiste renforce son envie de dessiner et de créer.

Passionnée par les émotions humaines et la psyché Séverine Moreira s’intéresse alors aux visages et à leurs expressions. « Cette prédilection s’explique sans doute par les émotions que l’on peut deviner dans un regard, un sourire, une expression fugace et qui viennent toucher « quelque chose » chez moi », raconte-t-elle. S’inspirant de photographies, d’images de sources variées, de films et de ses propres expériences et rencontres, elle développe alors une pratique du portrait, essayant de retranscrire au plus fidèle le monde intérieur de chacun.

L’artiste privilégie dans sa démarche une technique mixte procédant par couches de couleurs successives. Là, les instruments et les procédés s’additionnent : d’abord le crayon à papier, les pastels sèches et les pigments, puis les pastels à l’huile… Pour les détails, les yeux, les cils, le contour des bouches, Séverine Moreira utilise l’encre de chine. Recouvrant le tout d’un vernis qui réfléchit et éclate la lumière, obtient un rendu fluide, aux limites infinies.

fren