N’attendez- plus : Livraison garantie avant Noël pour toute commande passée avant le 17 décembre.
Jusqu’au 22 décembre, nous vous offrons jusqu’à 100 € en chèque cadeau. J'EN PROFITE !

Helena Pallares

Originaire de la ville de Saragosse, Helena s'est formée aux techniques du graphisme et des arts en Espagne et en République Tchèque, avant de monter son activité d'artiste illustratrice en 2011. Durant son apprentissage aux Beaux-Arts, elle réalise des portraits imaginaires à la peinture à l'huile, jusqu'à ce qu'elle découvre le procédé du photomontage, et, dès lors, l'expérimentation des collages retiendra toute son attention.

Helena réalise ses compositions au moyen de photographies et magazines datant de la première moitié du XXème siècle, chinés en brocantes ou sur internet, qu'elle associe à divers types de papier. Découpant, fragmentant et superposant les nombreux matériaux à sa disposition, l'artiste est guidée soit par la concrétisation graphique d'une idée – un rêve, une phrase, un concept –, soit par un exercice spontané, guidée par sa seule subjectivité. Intéressée depuis toujours par les mouvements littéraires et artistiques que sont le Dadaïsme et le Surréalisme, Helena pense que "ces deux courants artistiques [l]’ont beaucoup influencée, pas seulement en tant qu’artiste, mais également dans [sa] manière d’appréhender et de percevoir le monde de manière générale". Ainsi, elle aime à nourrir sa pratique des recherches et travaux d'artistes tels que El Lissitzky (1890-1941), László Moholy-Nagy (1895-1946), Hannah Höch (1889-1978), René Magritte (1898-1967) ou encore Man Ray (1890-1976), tout en puisant son inspiration dans la photographie et le cinéma muet.
Installée à Paris depuis 2015, Helena conçoit ses œuvres graphiques en parallèle des illustrations qu'elle réalise pour divers éditeurs de livres et de magazines, à travers le monde. Les commandes sont uniquement réalisées grâce à l'outil numérique, tandis que ses projets personnels sont toujours exécutés manuellement, avec raffinement et originalité.

fren