Jusqu'au 26 mai -10% sur les cartes cadeaux pour la fête des mères avec le code : ARTFORMOMS

Guenzone

Autodidacte curieux et aimant l’expérimentation, Alain Genson alias Guenzone pratique également la céramique, l’écriture ou le détournement d’objets mais c’est avec la peinture abstraite qu’il a trouvé sa meilleure voie d’expression. S’il n’a pas fait d’école particulière, il a toujours peint et dessiné dans la lignée d’un Jackson Pollock : tracer sur la toile des émotions spontanées sans que le mental n’intervienne dedans. Il aime aussi Zao Wou Ki, Ousmane Sow pour la candeur et la paix qui se dégagent de ses sculptures et le mouvement surréaliste Dada, « bel exemple de résistance et de créativité dans un contexte de guerre ». Peintre du lâcher prise, il définit son travail comme une œuvre de recherche, d’exploration : « Cela se rapprocherait de la peinture intuitive avec la volonté de ne pas vouloir retraduire quelque chose, de manière à ce que le spectateur puisse retrouver dans le tableau ce qui résonne avec lui sans intermédiaire. La recherche de l'équilibre entre la fulgurance et sa canalisation fait partie de ma recherche. Le non vouloir, la non intervention du mental, couplés à la volonté d'un but à atteindre est particulièrement surprenant et offre toujours de nouveaux espaces et de nouveaux possibles. » Pour lui, tous les humains sont des artistes en puissance, c’est la part créatrice de l’être humain qu’il faut développer et ce dans tous les domaines. Son inspiration s’exprime sur des petits formats via des bombes à l’aérosol qu’il projette sur des supports en carton glacé, fin et rigide : « Ils permettent de mieux travailler le geste que sur une toile ou une trame ».

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile