Livraison offerte en France

Votre selection

Marcotte

Suivre
Vous souhaitez être averti des nouvelles œuvres ?

Pour recevoir une notification à chaque nouveauté de Marcotte, merci d'entrer votre mail dans le champ ci-après puis cliquez sur le bouton suivant :

Avant d'être artiste peintre et artisan décorateur créateur dans une paisible bourgade du Périgord, Marc Bertin (alias Marcotte) a été cuisinier pendant plus d'une dizaine d'années. Un domaine d'activité où le sens artistique est aussi prépondérant que dans la peinture. Chef de brigade à 18 ans, dès son BEP en poche, le natif de la Loire-Atlanti...

Avant d'être artiste peintre et artisan décorateur créateur dans une paisible bourgade du Périgord, Marc Bertin (alias Marcotte) a été cuisinier pendant plus d'une dizaine d'années. Un domaine d'activité où le sens artistique est aussi prépondérant que dans la peinture. Chef de brigade à 18 ans, dès son BEP en poche, le natif de la Loire-Atlantique enchaîne les expériences (Vendée, Var, etc.), fait de belles rencontres et met du coeur à l'ouvrage pour satisfaire les plaisirs des gourmets. C’est presque naturellement qu'il se lance dans la peinture en autodidacte pour restituer d'une autre façon toutes ses rencontres passées qui l'ont inspiré. « J'avais toujours aimé la peinture mais je n'y connaissais rien. Un jour, un ami proche est décédé et j'ai eu besoin d'évacuer tout mon mal-être. Cela fait 17 ans que je peins ». Du reste, son oeuvre conçue à partir d'acrylique, de peintures de chantier (issues de son autre activité professionnelle) est comme sa cuisine : riche en émotion. Il y ajoute des fibres (laine, soie, coton) et crée des accumulations qu'il incorpore dans ses créations : « Comme j'ai été cuisinier je ne travaille jamais avec un pinceau mais je fais tout à la main ». L'abstraction s'est vite avérée être une nouvelle terre d'expérimentation. Le culte de l'histoire de l'art n'a que peu d'intérêt finalement pour Marcotte, qui lui préfère celui de la liberté. « Je ne vais pas dans les musées.» Aucun mépris dans son propos. En limitant le poids de la conscience culturelle, qu'il juge « inhibant », l'artiste veut préserver l'ingénuité du geste de peindre et s'abandonner à son urgence…

En savoir plus sur l'artiste

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile