Livraison offerte en France

Cape Town, la ruée vers l'Art

20 septembre 2017

Victime de l’apartheid jusqu’en 1991, l’Afrique du Sud prône aujourd’hui la paix entre les différentes cultures et fait de « l’unité dans la diversité » la devise officielle de son pays. Le 22 septembre 2017 l’Afrique du Sud s’apprête à tourner une nouvelle page de son histoire en ouvrant le plus grand musée d’art contemporain que l’Afrique n’ait jamais connu.

La nation « arc-en-ciel »

Située à la pointe australe du continent africain, la République d’Afrique du Sud est le pays d’Afrique qui concentre le plus de populations différentes. La culture multiraciale fait se côtoyer les populations dites coloured, blanches et indiennes et les langues européennes (anglais et afrikaans) aux langues africaines (le sotho, le zoulou, le swati, le tsonga, le venda, le tswana, le xhosa et le ndébélé). On comprend alors aisément que la population du pays de Nelson Mandela soit désormais surnommée la « nation arc-en-ciel ». Bordée par près de 3000 km de côtes, l’Afrique du Sud est prise entre deux océans, Atlantique et Indien, et offre aux voyageurs des paysages très variés. Les reliefs hétéroclites donnent à voir aux aventuriers des plages aux eaux turquoises, des montagnes impériales comme la Table Mountain ou encore d’immenses zones désertiques.

Table Mountain

La modernité, l’éclectisme et le dynamisme des grandes villes à l’américaine comme Johannesbourg ou la capitale Pretoria tranchent avec l’aspect plus traditionnel et authentique de certains villages africains. La faune et la flore du pays sont également très diversifiées et il n’est pas rare que les touristes du monde entier se pressent pour voir le Big Five autrement dit les cinq plus gros mammifères du pays : les mythiques rhinocéros noir, buffle du Cap, éléphant, léopard et lion. Le pays qui affiche fièrement son cosmopolitisme accorde aussi, et surtout, une place importante à la culture et à l’Art.

Cap sur Cape Town

Ikapa plus communément connue sous le nom de Cape Town est considérée comme la cité mère d’Afrique du Sud. Seconde ville la plus influente après Johannesbourg, Cape Town est également la capitale parlementaire de l’Afrique du Sud. C’est aussi et surtout le lieu d’une culture bouillonnante. En effet, de nombreux théâtres, cinémas et musées jalonnent les rues de Cape Town. Le Artscape Theater est par exemple le principal centre d’arts et comprend un opéra et deux théâtres. Le centre Baxter est lui aussi dédié à la culture. Situé sur la Main Road, le centre est le théâtre de plusieurs manifestations culturelles tout au long de l’année. Les musées sont également omniprésents dans la ville du Cap.

Bo-Kaap

L’organisme Iziko regroupe toutes les structures muséales africaines tels que Le Bo-Kaap musée qui traite de l’abolition de l’esclavage et est devenu un espace de recueil pour les musulmans et les anciens esclaves ; le musée Maritime ; le musée d’Histoire nationale et le Planétarium qui expose toutes les découvertes scientifiques et met à l’honneur les nouvelles technologies. La culture envahit aussi les rues grâce aux multiples festivals (le Cape Town Marimba Festival, le Cape Town Big Band jazz Festival et Danscape) qui font battre chaque année le cœur de la ville.

Zeitz MOOCA

Sur le port de Cape Town, le plus grand musée d’art contemporain africain s’apprête à ouvrir ses portes le vendredi 22 septembre 2017. Selon Mark Coetzee, directeur général et conservateur en chef du futur Musée d'art contemporain d'Afrique Zeitz, l’intérêt du public pour l’art africain ne cesse de croître. A la base de ce projet, le conservateur explique : « La fondation du Zeitz MOCAA est particulièrement importante pour l'Afrique du Sud, un pays où tout ce qui était tout authentiquement africain a été relégué au second rang pendant des décennies […]  Il y a une volonté de réinventer un musée dans un contexte africain, et (de) célébrer une Afrique qui préserve son propre héritage culturel, écrit sa propre histoire et se définit selon ses propres termes ». Ainsi, les 6 000 m2 de surface accueilleront la collection d’œuvres d’art africain de Jochen Zeitz, homme d’affaire allemand et ex-patron de Puma qui donne son nom au musée, ainsi que des expositions temporaires sur l’art contemporain.

Mooca intérieur

Le musée se distingue aussi des musées traditionnels par son architecture atypique. L’énorme complexe qui abritera également des centres éducatifs pour les enfants, des boutiques, des librairies et des cafétérias est en réalité un ancien silo à grains datant de 1921. Les silos d’une hauteur de 57 mètres ont donné du fil à retordre à l’architecte en charge de façonner le musée : « Comment voulez-vous transformer 42 tubes en béton verticaux en un endroit idéal pour découvrir la culture contemporaine? Nous pouvions soit nous battre contre un bâtiment fait de tubes en béton ou profiter de sa tubitude ». Ainsi, l’architecte Thomas Heatherwick a su tirer partie de la structure particulière des bâtiments tout en menant quelques améliorations. Certains travaux ont ainsi été mis en place comme par exemple la création d’un puits de lumière grâce à un toit en verre ou l’insertion d’ascenseurs dans les silos. Enfin, un immense jardin sera aménagé sur le toit du musée où les visiteurs auront une vue exceptionnelle sur Cape Town. Une ville qui se veut l’égale de Paris et New-York, et sur laquelle tout amateur d’Art, contemporain et amoureux de la culture africaine, devra compter à l’avenir.

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile