Livraison offerte en France sans minimum d'achat

Témoignage d'artiste : Julien Rey

5 septembre 2018

Accompagner les artistes et les faire évoluer, voici l'une des missions principales de Carré d'artistes. Qui de mieux qu'un artiste autodidacte et persévérant pour en témoigner ? Découvrez les impressions de l’artiste français Julien Rey au sujet de sa relation avec Carré d'artistes.

julien-rey

Qu’est-ce que Carré d’artistes a changé pour vous, concernant votre métier d’artiste ?

Pratiquement tout.
Avant Carré d’artistes, je travaillais dans l’audiovisuel et peignais à côté. Depuis, j’ai arrêté mon métier et peins tous les jours.
Carré d'artistes m'a donc permis de mieux vivre de mon art, ce qui a eu pour effet de me motiver à évoluer et préciser ma démarche.
J'ai eu la chance que mon travail soit apprécié. De ce fait, j'ai beaucoup été sollicité, ce qui m'a poussé à travailler de manière plus rigoureuse et cohérente.

J'ai été repéré par Carré d'artistes dans un marché d'art à Saint-Remy de Provence, puis j'ai commencé ma première exposition chez Carré d'artistes à Amsterdam. Mon travail a rapidement connu un succès surprenant et Carré d'artistes m'a soutenu en m'offrant une visibilité à travers le monde. Cela m'a permis d'être vu et reconnu.

Comment se passe votre relation avec Carré d’artistes au quotidien ?

J'ai toujours eu un échange franc et sincère avec Carré d'artistes. Même dans des moments de doute et de difficulté on a toujours trouvé des solutions grâce à une relation simple et honnête.

Racontez-nous votre expérience avec Carré d’artistes 

Les deux mots qui caractérisent cette expérience sont partage et découverte.
J’ai pu rencontrer les gens qui apprécient ma peinture. Plus j’entends qu’on aime mon travail, plus je me dis qu’il est bon.
De plus, selon les cultures et les pays, différentes choses plaisent : c’est intéressant de s’adapter.

Un des événements qui m’a le plus marqué depuis que je travaille chez Carré d’artistes est ma première dédicace avec Carré d'Artistes à Amsterdam.
C'est la première fois que j'ai pu rencontrer les personnes qui apprécient mon art. Dans mon atelier, je ne peux pas sentir ce que procurent mes créations au public. Lorsde ce vernissage, j'ai réellement pu me rendre compte de ce que les gens pensaient. Cela m'a encouragé et motivé dans ma démarche.
A cette occasion, j'ai dédicacé un tableau à un couple de retraités qui achetaient un tableau pour la première fois de leur vie. J'ai été touché de savoir que mon travail leur a plu au point d'acheter pour la toute première fois.

De plus, mes 30 tableaux on été vendus en 1 semaine au lieu d’un mois, ce qui n’était encore jamais arrivé dans cette galerie !
Pour la petite anecdote, la galerie m’avait proposé de faire des tableaux colorés, mais je n’ai pas aimé le rendu. Selon mon point de vue d’achromate, le rouge est moins franc, plus fade que le noir et blanc qui sont très contrastés. La couleur rendait mon travail moins qualitatif. La galerie aimait bien et m’a demandé de leur envoyer.
En réalité, je n’ai envoyé que mon travail en noir et blanc car je sentais que ça marcherait. C’était comme un défi personnel.
Au final, j’étais le seul artiste avec des tableaux non colorés : c’est ça qui a marché !

b

Découvrir la galerie dE JULIEN REY

give-art-gift-voucher

turn-your-phone-into-a-piece-of-art-app-mobile