Ne ratez pas nos vernissages du mois de mai ! Voir plus
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

La minute art

Tout savoir sur la peinture à l'huile - 25/05/2021

peinture à l'huile
 


Tout savoir sur la peinture à l'huile

La peinture à l'huile est considérée comme une peinture noble.
Mais quiconque a déjà tenté de peindre un tableau peinture à l'huile s'est heurté à certaines difficultés.
C'est une peinture difficile à maîtriser, qui demande pratique et savoir-faire.

Vous voulez en savoir plus ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette technique picturale.
 

Quelle est l'origine de la peinture à l'huile ?

 


C'est à la fin du Moyen-âge, en Flandres et dans les Pays-Bas méridionaux, qu'apparaît la peinture composée d'huiles.
Elle remplace progressivement la technique de la tempera et se répand du Nord au Sud de l'Occident.
Au cours des siècles, la peinture à base d'huile connaît des évolutions et des changements importants.
Le XIXe siècle, puis le XXe siècle, viennent révolutionner la composition et l'usage de cette technique, grâce aux progrès techniques et aux bouleversements artistiques qui apportent de nouvelles manières de peindre.

L'origine de la peinture a l'huile est controversée.
Le peintre et historien de l'art Giorgio Vasari attribue son invention au peintre flamand Jan van Eyck.
Cette paternité est aujourd'hui contestée : le procédé pour peindre à l'huile existait avant lui. Toutefois, il revient à van Eyck le mérite de l'avoir perfectionné et d'avoir été l'initiateur officiel de l'utilisation de cette technique.
En ajoutant à l'huile des résines, le peintre flamand a accéléré son développement et son adoption par le reste des artistes occidentaux.


N'hésitez pas à lire notre article sur l'apprentissage de la peinture à l'huile
Juste ici : "8 techniques pour apprendre la peinture à l'huile"


 

Quelle est la composition de cette peinture ?

 

Les peintures à base d'huile sont toujours composées de :



- Pigments pour donner la matière colorée
- Liant pour agglomérer les composants

Les liants peuvent être différents : l'huile de lin est le liant le plus répandu, mais on trouve également de l'huile d’œillette, de l'huile de carthame ou bien de l'huile de noix.
Grâce au liant, la peinture sèche par phénomène de siccativation (oxydation de l'huile dans la peinture) qui permet le durcissement et qui emprisonne les pigments sans changer l'aspect des couleurs sur la toile.
Des substances existent pour accélérer le temps de séchage de la peinture a l'huile.
Certains peintres utilisaient de la céruse, qui est toxique, et l'ajoutaient à la composition pour favoriser la siccativation.

La pâte peut être modifiée grâce à l'ajout de médiums.
Ces médiums peuvent ajouter de la souplesse, de la matière, etc., pour modifier la consistance et les effets obtenus sur un tableau peinture à l'huile. En règle générale, utiliser des résines dans la peinture rend celle-ci plus durable, car elles évitent à la couche de peinture principale de se dégrader trop rapidement.
Des tableaux de plus de 500 ans sont aujourd'hui encore en bon état, relativement à leur âge, grâce à l'emploi de la peinture à base d'huile et de résines.
En attendant l'apparition du tube souple de peinture au XIXe siècle, les artistes réalisaient leurs propres mélanges au sein de leurs ateliers.
 

 

guide neo collectionneur
 

Quelles sont les caractéristiques de cette technique ?


 

Quelles sont les caractéristiques de cette technique ?


La peinture à l'huile présente des caractéristiques particulières, facilement reconnaissables.

Quelles sont ces caractéristiques ?

C'est une peinture qui met beaucoup de temps à sécher (ou à siccativer, devrions-nous dire pour être plus exact).
En effet, un tableau peinture à l'huile peut sécher en quelques semaines ou en plusieurs mois, voire en plusieurs années, selon le nombre de couches posées sur la toile, l'épaisseur et la teneur en huile.
En réalité, la pâte ne sèche pas, elle durcit petit à petit.
Il est conseillé de peindre un tableau peinture à l'huile en couches fines, pour que le tableau puisse siccativer assez rapidement.
Et on ne doit poser une nouvelle couche de peinture qu'une fois la première couche dure et sèche.
Dans le cas contraire, un tableau peinture à l'huile peut ne pas réussir à sécher.
Il est d'ailleurs toujours recommandé de peindre "gras sur maigre", c'est-à-dire de poser une couche de peinture toujours plus grasse que la précédente.

La peinture à base d'huile est très brillante, comparée aux autres types de peintures.
Cette brillance est due à la présence d'huile dans la composition ; plus il y a de l'huile, plus la peinture sera brillante et lumineuse.
D'autres effets peuvent être obtenus, notamment au niveau de la consistance de la pâte, à l'aide de résines et autres médiums.

La peinture huile est donc une peinture qui permet de prendre son temps, de réaliser de très nombreux détails, de poser des vernis et de réaliser des glacis et qui dure dans le temps.
Elle est véritablement différente de la peinture acrylique, de la gouache ou de l'aquarelle.

 

Les 5 avantages de la peinture a l'huile

 
 


Avantage n°1 : on peut prendre son temps, réaliser de petits détails très minutieux, faire des retouches et corriger ses erreurs sans se presser

Avantage n°2 : les tableaux durent dans le temps et ont une très bonne conservation au fil des années et des siècles

Avantage n°3 : c'est une peinture noble et historique, qui évoque les grands noms de l'histoire de l'art et les chefs-d'œuvre de la peinture

Avantage n°4 : les compositions d'un tableau à l'huile sont variées, il est possible de peindre tout type de sujet (peintures mortes, portraits, paysages, peintures de genre, tableaux historiques, peintures abstraites, etc.)

Avantage n°5 : les rendus et les effets sur la toile sont très beaux (brillance, couleurs, glacis, vernis, etc.)

 

Portrait de Daniel Castan




 


 

Il y a 10 ans, Daniel Castan expose pour la première fois dans les galeries Carré d'artistes.
De Bordeaux à Lyon, en passant par Lille et Paris, ses œuvres trouvent un public passionné dès les premières heures.

Lors de sa première vie professionnelle, Daniel voyage beaucoup à New York et Hong Kong.
Il garde de ces déplacements une fascination pour les univers urbains et les perspectives démesurées.
Il essaie dans ses toiles de recréer ces ambiances graphiques. Les lignes des immeubles se perdent dans le ciel, les larges avenues semblent sans fin, les couleurs s’entrechoquent.

Le couteau, son outil de prédilection lui permet de travailler à la fois en pâte, en large touche et de dessiner dans la matière.
Le choix de cet instrument n’est pas un hasard, le couteau ne laisse pas de place au doute.

Aujourd’hui Daniel Castan propose une nouvelle collection de petits formats et revient à ses premiers amours, l’univers de la BD avec une nouvelle technique : colorier à l’ancienne, sans ordinateur, juste avec des encres et des résines.
La peinture devient BD, le relief en moins présent certes mais avec un rendu plus Street Art.

Peintre d’instinct, Daniel laisse la peinture le conduire vers une représentation abstraite et épurée.
Grands formats travaillés au couteau et dessinés dans la matière ou petits formats, plus street-art inspirés de l’univers de la BD, sa démarche n’est pas préméditée, Daniel ne pense pas, il peint.

En savoir plus sur la peinture à l'huile

 
  • 8 Techniques pour apprendre la peinture à l'huile
  • Les chefs-d'œuvre de la peinture à l'huile
  • Comment choisir sa peinture à l'huile

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.