Une question ? Nos curateurs sont là pour vous conseiller ! Prendre mon rendez-vous gratuit
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

La minute art

La légende bleue d'Yves Klein


 

Yves Klein était un artiste français et une figure emblématique de l'art européen d'après-guerre. Il fut ainsi l'un des principaux membres du mouvement artistique parisien du Nouveau réalisme et s'établit en tant qu'une des icônes pionnières de l'art minimal et du pop art. Transcendental, complexe et fascinant - au même titre que ses oeuvres -, il est certainement le peintre le plus "bleu" que le monde ait jamais connu.
 

NOUVELLE COLLECTION INSPIRATION YVES KLEIN
   
collection inspiration yves klein 

 

La vie d'Yves Klein


Genèse d'un artiste
 

Yves Klein est né le 28 avril 1928 à Nice, en France, de parents peintres. Klein n'a reçu aucune formation artistique formelle ; il s'est plutôt essayé au judo, à d'autres langues et s'intéressait davantage à la comédie. Ce n'est que lorsque Klein a découvert la couleur bleue qu'il a hérité de son flair pour les arts. Au départ, Klein travaillait principalement avec du rouge, du jaune et de l'orange, mais plus tard, il a développé une affinité pour la couleur bleue. C'est d'ailleurs cette couleur qui a défini l'œuvre de Klein, la plupart de ses œuvres étant immergées dans différentes nuances de bleu.

 

Un artiste admiré et controversé



L'attitude flamboyante de Klein a parfois suscité la controverse, par exemple lorsque Klein a organisé une exposition qui consistait tout simplement en... rien du tout ! Et d'ailleurs, très justement intitulée Le Vide. Évidemment, cette performance provocatrice n'a pas été bien accueillie par les autres artistes et les amateurs d'art qui ne manquaient jamais une occasion de critiquer Klein. Il a également attaqué ouvertement le concept de peinture abstraite qui a fortement dominé la scène artistique parisienne après la Seconde Guerre mondiale. Son attitude ne lui a pas valu uniquement des admirateurs. Mais malgré tout, son travail artistique était stupéfiant.
Et il le devient de plus en plus à travers les décennies, à mesure que l'on saisit progressivement toute la maturité de son oeuvre. A l'image, par exemple, d'un certain Léonard de Vinci.

 

L'inspiration d'une légende

 



L'œuvre de Klein est profondément ancrée dans le romantisme et le mysticisme ; il s'est également inspiré de son expérience en arts martiaux, que l'on retrouve dans certaines de ses œuvres. Klein a organisé sa première exposition à la Galerie des Solitaires à Paris alors qu'il n'avait que 19 ans, une telle célébrité à un si jeune âge a eu des répercussions sur l'esprit de Klein.
Les critiques d'art pensent qu'il est devenu un peu arrogant, pensant qu'il pouvait dire ou faire n'importe quoi. Klein croyait fermement qu'il fallait utiliser son imagination pour peindre, c'est pourquoi certaines de ses œuvres ont mis du temps à être remarquées et respectées. Pour lui, l'imagination est une bête sauvage qu'un artiste doit apprendre à apprivoiser pour ensuite travailler avec.

La philosophie de Klein était que sans imagination, il ne pouvait y avoir d'art. La peinture la plus célèbre qui a permis à Klein de se faire connaître est son Monochrome bleu. Il a déclaré qu'il avait été inspiré en regardant le ciel lorsqu'il était adolescent et en découvrant différentes nuances de bleu. C'est de ce souvenir que lui est venue l'idée de peindre Blue Monochrome.
 Aujourd'hui, le tableau se trouve au Musée d'art moderne de New York. À première vue, il s'agit d'une toile unique dans une riche nuance de bleu, mais c'est le travail qui a été réalisé derrière qui est fascinant.
Klein a utilisé de nombreux produits chimiques pour obtenir le bleu monochrome parfait qu'il souhaitait pour sa peinture, il n'y a pas d'angle, ou d'imagerie en dehors de la simple couleur bleue dans cette peinture. Puis il y a l'Anthropométrie sans titre, où Klein a utilisé une nuance de bleu plus sombre et a dessiné des figures humaines avec un pinceau lourd. Malgré les controverses qu'Yves Klein a réussi à soulever, on ne peut nier que cet homme était, incontestablement, un génie artistique à la finesse et à l'envergure rares.

Yves Klein et le bleu : histoire et héritage 



 

Yves Klein, né en 1928 à Nice, avait pour vocation première d'être judoka. Ce n'est qu'à Paris, en 1954, qu'il se consacre pleinement à l'art et se lance dans son « aventure monochrome ». Animé par une quête pour « libérer la couleur de la prison qu'est la ligne », Yves Klein porte son attention sur le monochrome qui est pour lui la seule forme de peinture qui permet de « rendre visible l'absolu ».
En choisissant d'exprimer le sentiment plutôt que la forme figurative, Yves Klein a dépassé les idées de représentation artistique, concevant l'œuvre d'art plutôt comme une trace de communication entre l'artiste et le monde ; la vérité invisible rendue visible. Ses œuvres, disait-il, devaient être « les cendres de son art », des traces de ce que l'œil ne pouvait pas voir. La pratique d'Yves Klein a révélé une nouvelle façon de conceptualiser le rôle de l'artiste, en concevant toute sa vie comme une œuvre d'art. « L'art est partout où va l'artiste », déclara-t-il un jour. Selon lui, la beauté existait partout, mais dans un état d'invisibilité. Sa tâche était de capturer la beauté partout où elle se trouvait, dans la matière comme dans l'air.

yves klein bleu
 

 

besoin d'un petit coup de pouce ? 

 


Besoin d'un accompagnement pour trouver votre coup de coeur ?
 
Vous pouvez contacter directement notre service client au 04 86 31 85 33 ou même prendre un rendez-vous de 15 minutes gratuit en visioconférence avec un curateur d’art. 


 
PRENDRE RENDEZ-VOUS EN VISIOCONFERENCE

 
 

L'artiste a utilisé le bleu comme véhicule de sa quête de capture de l'immatérialité et de l'infini. Sa célèbre teinte plus bleue que bleue, qui sera bientôt nommée « IKB » (International Klein Blue), irradie des vagues colorées, engageant non seulement les yeux du spectateur, mais nous permettant en fait de voir avec notre âme, de lire avec notre imagination. Des monochromes, au vide, à sa « technique des pinceaux vivants » ou « Anthropométrie » ; par le biais de son déploiement des éléments de la nature afin de manifester leur force de vie créatrice ; et son utilisation de l'or comme portail vers l'absolu ; Yves Klein a développé une pratique novatrice qui a brisé les frontières entre l'art conceptuel, la sculpture, la peinture et la performance. Juste avant de mourir, Yves Klein a dit à un ami : "Je vais entrer dans le plus grand studio du monde, et je ne ferai que des travaux immatériels". Entre mai 1954 et 6 juin 1962, date de sa mort, Klein a brûlé sa vie pour réaliser une œuvre flamboyante qui a marqué son époque et brille encore aujourd'hui.
1928 - 1953


 

YVES KLEIN et ses oeuvres : Le Vide

 

Pour approfondir sa vision artistique de l'immatériel, Klein a créé Le Vide, en retirant tout de la galerie Iris Clert à l'exception d'un cabinet vide. Klein a également créé une entrée spectaculaire pour la cérémonie d'ouverture, au cours de laquelle les visiteurs ont été accueillis dans la salle vide. Concernant le travail, Klein a déclaré : « Mes peintures sont maintenant invisibles et j'aimerais les montrer d'une manière claire et positive... » Bien que la cascade puisse être lue comme faisant partie de l'intérêt continu de Klein pour le mysticisme et « le vide », une grande partie de son travail pourrait par ailleurs être lue d'une manière légèrement contradictoire, comme une attaque politique contre l'objet d'art traditionnel et le système de galeries qui le soutient.

 

  

YVES KLEIN et ses oeuvres : Monochrome bleu



 
Il s'agit tout simplement l'un des premiers monochromes de Klein avec International Klein Blue. Il rapporta qu'à l'âge de dix-neuf ans, il leva les yeux vers le ciel et réalisa l'espace infini et immatériel entourant l'univers. Pour représenter sa vision, il a choisi d'utiliser une seule couleur, une nuance vibrante d'outremer, qu'il a ensuite perfectionnée pour être utilisée avec l'aide de chimistes. La peinture ne contient aucune trace de ligne ou d'imagerie, incitant le spectateur à s'immerger dans la couleur seule et à expérimenter ses évocations. Symbolique, peut-être, du ciel et de la mer, il avait également des résonances dans la propre religion de Klein, le catholicisme, non seulement comme un symbole du Saint-Esprit, mais aussi comme l'ombre traditionnellement utilisée dans la représentation des robes de la Vierge Marie dans les peintures de la Renaissance. Yves Klein et le bleu, une histoire mythique...



 

Qu'en est-il de notre collection ?

 

 

Les œuvres de Yves Klein sont uniques. Elles en ont inspiré beaucoup d'autres dans la société moderne et libérale.
Dans notre collection, nous présentons de nombreuses œuvres inspirées par son style. Vous serez servi si vous souhaitez avoir des tableaux sur lesquels le bleu prédomine. 

Si vous êtes intéressé par notre collection, inspiration Yves Klein , prenez note que les œuvres proposées sont des versions originales et uniques. 
Elles sont livrées avec un certificat d'authenticité pour vous assurer leur provenance.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information sur les œuvres de notre future collection.

 

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.