NOËL 100% ZEN : La livraison est offerte, les retours gratuits jusqu'au 15 janvier ! En savoir plus
Rechercher
Favoris
Panier

​​​​​​Comprendre la cote d'une œuvre d'art

 

En novembre 2015, le tableau Salvator Mundi de Léonard de Vinci a été vendu aux enchères pour 450,3 millions de dollars (382 millions d’euros).
De quoi faire tourner les têtes ! Cependant, sur le marché de l'art, très peu d’œuvres d’art atteignent le quart de cette somme.
Comment une œuvre peut-elle obtenir cette estimation de prix de vente ?
Qu’est-ce que la cote d’une œuvre d’art ? Comment établir une cotation ? Quels sont les critères pour fixer le prix d’un tableau ? Voici nos explications.
 

Sommaire
 

  1. Une définition de la cote d'une œuvre d'art
  2. Comment est établie la cote d’une œuvre d’art ?
  3. Comment obtenir la cote d'un artiste ?

Une définition de la cote d'une œuvre d'art

Le terme de « marché de l’art » est utilisé pour nommer le commerce des œuvres d’art.
Les artistes vendent leurs créations en passant par des intermédiaires (galeries, ventes aux enchères) ou directement aux amateurs d’art.
Ces transactions ne sont pas réglementées. L’artiste est libre de fixer le prix selon, comme dans tout commerce, la loi de l’offre et de la demande.
La cote, considération économique, ne représente pas la valeur de l'œuvre qui est subjective. Les deux sont cependant souvent liés.
Afin que l’éventuel acheteur puisse s’y retrouver, les œuvres des artistes ayant déjà fait l’objet de transactions sont répertoriées avec une notification de leur prix. Cependant, seuls les résultats des ventes aux enchères sont enregistrés.
Les montants des ventes en galeries ou auprès de l’artiste ne sont pas catalogués.
Pour chaque vente, un certificat d’authenticité est délivré mais le prix de vente et le nom de l’acquéreur n’y figurent pas.
 

Comment est établie la cote d’une œuvre d’art ?

Selon qu’il s’agisse d’art moderne (ancien) ou contemporain, c’est-à-dire créé par des artistes encore vivants ou non, la procédure pour établir la cote d’une œuvre d’art moderne est différente.

la cote de l'oeuvre d'art salvator mundi par leonard de vinci
la cote d'une oeuvre d'art dans une enchere




 
la cote d'un artiste aux encheres

La cote d'une œuvre d'art moderne

Les experts de chaque artiste se fient aux résultats des ventes aux enchères.
Ils connaissent exactement le prix du marché et sont à même d’estimer convenablement l’œuvre. Leur expertise se fonde sur le travail existant de l'artiste puisque sa production, dans le cas de l'art ancien, n'est pas renouvelée.
Les prix varient en fonction de l’économie et de la popularité de l’artiste.
Une rétrospective d’un artiste dans un grand musée contribue à faire monter les estimations des prochaines ventes.
Dans le cas d’un achat pour un investissement, il n’y a pas de prix juste, les cotes sont fluctuantes et imprévisibles.
 

La cote d'un artiste contemporain

Les cotes dans le commerce de l’art sont établies en fonction d’un critère essentiel : les prix obtenus lors des ventes aux enchères.
Pour fixer la cote d’une œuvre, le professionnel se réfère au prix atteint pour un même artiste, avec une taille équivalente.
Le lieu de la vente est également à prendre en compte. Les grandes maisons à Londres, Paris et New York proposent des prix beaucoup plus élevés. Le cours d’une œuvre est sans cesse réévalué en fonction de l’économie du marché mais aussi du parcours de l’artiste et de ses éventuels soutiens.
Si un grand collectionneur renommé acquiert une œuvre, la cote de l’artiste monte.
Les critères retenus pour établir la cote d’un artiste sont les suivants :

  • la formation de l’artiste ;
  • son parcours artistique (ses expositions) ;
  • le prestige de ses collectionneurs ;
  • les résultats de ses ventes aux enchères.

 

Même si une œuvre est estimée à un prix fixe, elle ne se vendra pas forcément à ce montant.
Cela reste négociable et lié au nombre de potentiels acheteurs qui feront monter la transaction.
Si l’artiste n’a pas encore vendu dans ce réseau, les professionnels de l’art savent estimer une œuvre en fonction de son format, du parcours de l’artiste et d’autres informations. C’est le cas pour les artistes émergents pour lesquels leur expertise est précieuse.
Pour les jeunes artistes, les galeries proposent généralement un prix en fonction du format des œuvres.
Par exemple, une peinture de petit format peut se vendre au prix raisonnable de 95 euros. Une œuvre plus grande est plus onéreuse.
Le même principe est appliqué pour la sculpture, en tenant compte de la technique utilisée.
Pour un peintre, un sculpteur ou un photographe, l'acceptation dans une galerie est une reconnaissance de son talent et un gage de la qualité de son travail.

Comment obtenir la cote d'un artiste ?

Des bases de données, établies par des professionnels de l’art, sont disponibles en ligne.
Si l’artiste a déjà vendu un de ses tableaux ou de ses sculptures en ligne, vous y trouverez, après abonnement, la liste de ses ventes.
Les sites des hôtels de vente annoncent également le résultat de leurs transactions.

Pour connaître la cote des artistes débutants ou peu connus, nous vous conseillons de contacter un expert.
Dans le cas d’une vente, certains professionnels peuvent effectuer une estimation gratuite des œuvres.
Pour un achat dans une galerie, n’hésitez pas à demander des conseils ou des éclaircissements sur les montants indiqués.

 

Articles complémentaires :


Sur le sujet : 

Comprendre le marché de l'art

En savoir plus : 
 









acheter de l'art dans les encheres pour evaluer la cote d'un artiste
 

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.