Une question ? Nos curateurs sont là pour vous conseiller ! Prendre mon rendez-vous gratuit
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

La minute art

Qu'est-ce que la nature morte en peinture ? - 01/07/2021

La nature morte dans les tableaux et peintures

Un tableau de nature morte désigne une peinture montrant un ou plusieurs objets inertes.
Curiosité avant d'être acceptée comme genre pictural, la nature morte peinture s'est enrichie du savoir-faire progressif des peintres.
Faisant fi du temps, les œuvres s'accordent avec tous les mouvements artistiques : romantisme, impressionnisme, cubisme... Décryptage ci-après.
 

D'où nous vient la nature morte

 

 
Avant même de savoir écrire, l'être humain a esquissé des images.
C'est ainsi que les experts s'accordent sur le fait que les peintures de natures mortes remontent à la préhistoire, à travers des gravures d'objets de l'époque (hache, corne de bison). L'Antiquité aussi a connu sa période de nature morte peinture, notamment avec Piraïkos le Grec. Les œuvres de ce nature-mortiste d'avant l'heure représentaient des boutiques d'artisans, barbiers et cordonniers. Bien d'autres artistes se sont aussi plu à dessiner, et à peindre des objets tels quels : une table servie avec ses différents mets, fruits, viandes, boissons, gobelets.


Durant quelques siècles, notamment au Moyen Âge, la représentation d'objet comme sujet d'œuvre artistique a été ralentie.
L'art pour l'art était freiné, il fallait utiliser la peinture pour servir l'évangélisation. Une certaine symbolique des objets (livres, bougies) était plus ou moins exigée, pour exprimer le savoir, la lumière… Toujours est-il que traversant les siècles tranquillement, les peintures de natures mortes sont parvenues à nos jours. C'est à la Renaissance également que chaque courant artistique a pris son essor, et que peindre des objets comme tels, sans connotation religieuse, ne fut pas réprimandé.


Aussi, durant les siècles, la technique de peinture a pu s'améliorer. Les peintres eux-mêmes ont cherché comment améliorer leurs tableaux, comment de simples esquisses peuvent devenir des œuvres d'art, reconnues comme telles ? Le genre de peinture a conquis le public.


Apprenez à reconnaître la composition de nature morte




Comment un tableau d'objets inanimés peut-il susciter de l'intérêt, peuvent s'interroger les observateurs ?
Les artistes peintres pratiquent constamment pour améliorer leur technique. Ils composent leur tableau avant de commencer à peindre.
Pour une nature morte peinture, la disposition des objets relève de l'imaginaire du peintre. Certains optent pour les ustensiles de cuisine, d'autres disposent les fleurs, les fruits avec des gobelets, d'autres encore choisissent du gibier, de la viande, des objets ou aliments liés à la mort.
Ce concept rappelle la vanité de la vie sur Terre, appelle au repentir en soulignant la fugacité des choses du monde.
Des tableaux représentent ainsi des crânes, les livres symbolisent le savoir, tandis que le crâne (ou les crânes) rappelle que la vie sur terre est limitée.



le guide du collectionneur




Quoi qu'il en soit, le genre artistique suscite l'intérêt, parce que les techniques et le matériel deviennent plus fiables : qualité de la peinture, teintes, pinceaux, toile, etc. Durant cette période, les toiles sont de plus en plus belles.
La composition des tableaux peut introduire des éléments tels que des marmites en cuivre, du verre… Les artistes peintres se consacrent à un genre, tout en créant suivant leur style. Georges Braque, contemporain créateur du cubisme avec Picasso, a produit plusieurs toiles natures mortes, les améliorant à chaque fois.



 


Faites connaissance avec 4 principaux peintres de nature morte



 

Difficile de limiter la notion de natures mortes à quelques tableaux, et même à énumérer quelques artistes peintres dans ce domaine.
Mais tout comme Picasso et Braque ont initié le mouvement cubique, d'autres ont accordé les lettres de noblesse au genre des choses inanimées. La capture de la lumière, l'enrichissement des teintes, une approche réaliste des objets (mimétique) doit beaucoup à l'école des Flamands.



Pour citer 4 peintres se distinguant dans le genre nature morte peinture :



Jean Davidsz de Heem (1608 – 1684), de l'école des Flamands. Grâce à la maîtrise de la peinture à l'huile, ses tableaux sont sublimés.
On relève notamment la toile « 'Nature morte au homard », la « Table d'apparat avec perroquets », le « Bouquet dans un vase en verre, crucifix et crâne » parmi tant d'autres. Exubérantes et riches en couleurs, ces œuvres s'avèrent tout à fait réalistes.

Ensuite Jacob Van Es (1596 – 1666), peintre flamand aux tableaux a priori semblables à ceux de Jean Davidsz de Heem, pour la teinte globale. Mais la composition se démarque, on relève davantage d'ordonnancement des objets. Cet arrangement s'apprécie dans la toile « Nature morte aux fruits dans des porcelaines », et aussi « Nature morte aux pêches, raisins, noix et un vase d'œillets sur un entablement » : le reflet des fruits dans le plateau d'argent est impressionnant.

Jean Siméon Chardin (1699 – 1779) maîtrise parfaitement la technique de peinture. Il se consacre aux portraits, à son autoportrait, aux scènes de genre… Son fameux tableau « La Raie » a été unanimement admis comme excellent du point de vue artistique, mais très laid, au vu du sujet.

Quatrième, et pas des moindres, Paul Cézanne (1839 – 1906). De style impressionniste, il a énormément travaillé, en autodidacte.
Les tableaux de natures mortes de Cézanne sont très nombreux, « avec compotier », « aux pommes », etc. Parmi les plus connus, le tableau « Nature morte au crâne ». Il s'est avéré créatif et innovateur, inspirant les nouvelles générations par la suite.
 

Lotus flowers de San Qian 19 x 19 cm

peinture de nature morte carré d'artistes

Que peut-on voir dans une toile de natures mortes aujourd'hui ?


Les objets inanimés, ainsi dénommait-on les toiles de peintres représentant des natures mortes.
Le nom en tant que tel s'est imposé petit à petit, alors que « cose naturali » (choses naturelles) était utilisé autrefois.
Au fur et à mesure que le genre artistique s'étend, l'appellation évolue, devenant finalement « still-life » chez les Anglais pour désigner ce qui est immobile. Les peintres de natures mortes sont des natures-mortistes. Une œuvre de choses naturelles peut contenir un objet, ou deux ou plus.


Parmi les fruits, Cézanne dispose d'une toile avec deux pommes et demie (1878).
Henri Cueco (1929-2017) compte par exemple un tableau avec un seul citron (1985).

 
henri cuco et cezanne natures mortes


Certains auteurs apprécient aussi de peindre des carafes, représentant avec talent la transparence du verre, ou les reflets de la porcelaine. Des instruments de musique peuvent figurer dans un tableau de nature morte peinture, avec de magnifiques vases de fleurs.
L'évolution de l'art pictural, et de la peinture en particulier, se retrouve dans des œuvres modernes, telles que le pop art, pour ne citer que ce volet riche en symboles.

 

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.