Une question ? Nos curateurs sont là pour vous conseiller ! Prendre mon rendez-vous gratuit
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

La minute art

Takashi Murakami : l'homme derrière le pop art kawaï

 
 

Petit, très peu de choses laissaient entrevoir le fabuleux destin de Murakami artiste. Ni sa mère, ni son père n'avaient la fibre artistique.
De même, ses congés scolaires n'étaient pas rythmés par des balades dans les musées ou les galeries d'artistes émergents.
Oh que non...

Né le 1er février 1962 à Tokyo, dans l'arrondissement d'Itabashi, Takashi Murakami grandit dans une famille plutôt modeste.
Son père est chauffeur de taxi tandis que sa mère s'occupe de la maisonnée. Les fins de mois sont parfois difficiles et les achats coup de cœur presque inexistants.

 COLLECTION - INSPIRATION TAKASHI MURAKAMI
   
TAKASHI MURAKAMI NOUVELLE COLLECTION CARRE D'ARTISTES 

 

 

Malgré ces difficultés financières, Murakami est heureux au sein de sa petite tribu.
Adolescent, il fera ses études secondaires au lycée de Hongo. C'est à cet instant qu'il développera un amour du manga et souhaitera devenir animateur de bande dessinée. Afin de donner vie à son rêve, il s'inscrira plus tard au département de Peinture de l'Université des arts de Tokyo. Très loin des Murakami fleurs qui feront son succès, le jeune Nippon s'attèle à maîtriser les codes du Nihonga, un style apparu sous l'ère Meiji.

En 1986, alors qu'il a 24 ans, il termine le premier cycle universitaire. Il enchaîne avec un Master puis un Doctorat. C'est en 1993, en exposant sur le thème "Le sens du non-sens du sens" qu'il décrochera son phD. Mais alors qu'une brillante carrière d'enseignant-chercheur lui tend les bras, Murakami décide d'emprunter une autre voie.

 

La création du mouvement superflat



 

Murakami n'a pas honte de le dire : il est un otaku. Dès son plus jeune âge, il a été bercé par les mangas et la japanimation.
Quoi de plus normal que de leur donner vie au-travers de ses créations ?

Le style de Murakami artiste a toujours été unique. Un peu kitsch, un peu kawaii, ces créations semblent sorties d'un anime d'un artiste émergent. Sculptures gigantesques, papiers peints, peintures, ... Murakami artiste laisse courir sa créativité sur toutes formes de supports.

De dessins 2D de Murakami fleurs, il va plus loin. À partir de 1997, il commence à réaliser des sculptures moulées à l'aspect futuriste. L'un des personnages qui revient le plus, c'est Mr Dob. Se présentant sous la forme d'une créature kawaii possédant deux grandes oreilles, Mr Dob connaît le succès avec Dob in the strange forest (1999). Aujourd'hui, c'est encore l'une des figures phares de Takashi Murakami, lequel en parle souvent comme d'une représentation autobiographique.

En plus de Mr. Dob, l'univers de Murakami est aussi peuplé d'autres créatures étranges. C'est notamment le cas de Kaikai et de Kiki, deux lapins à l'air naïf. De même, Murakami artiste a aussi une appétence particulière pour les motifs de fleurs (Super Nova), les fleurs et les yeux (Jellyfish eyes). Lorsqu'il use de ces derniers, il a un désir : que les spectateurs aient l'impression d'être scrutés sous tous les angles.

Initiateur du mouvement artistique Superflat, il a fortement contribué à démocratiser l'art contemporain. Encore aujourd'hui, impossible pour les épicuriens de penser au Japon sans qu'une image mentale de Murakami fleurs s'affiche.
 

murakami, un entrepreneur au service du beau



Tout comme son modèle, Andy Warhol, Murakami se sert des rouages capitalistes pour propulser son art face au plus grand nombre. En 1995, il crée la Hiropon Factory, un studio de production qui lui ouvre les portes de l'Europe et des États-Unis.

En 2001, après six ans d'activité, la compagnie devient Kaikai Kiki Corporation (KKC). Plus qu'un changement de nom, c'est une modification de cap permettant à l'entrepreneur artistique de soutenir d'autres talents. Sous son aile, d'autres créateurs Japonais tels que Chiho Aoshima connaîtront le succès.

En plus de rassembler les artistes, Murakami se sert de KKC pour produire et commercialiser des produits dérivés. En effet, certains de ces protagonistes à l'instar de Mr. Dob ou de Kaikai fédèrent les foules. C'est donc tout naturellement qu'ils commencent à être déclinés sous différents formats.

Un café arty signé Takashi Murakami !
bar facon takashi murakami

En 2004, le talent de Murakami artiste n'est plus à prouver. Louis Vuitton le sollicite pour donner un coup de jeune à son célèbre logo. C'est un défi complexe mais que l'artiste réussit haut-la-main. Il parvient à allier son univers très coloré à celui de la marque de luxe.
Dans la foulée, il conçoit deux courts-métrages pour l'enseigne, lesquels rencontrent le succès critique et public.

Admiratif de l'originalité qui exulte des Murakami fleurs, Kanye West le sollicite pour réaliser la pochette de son album Graduation (2007). Conquis, il lui confiera aussi la réalisation du clip "Good morning".

Toutefois, tous ne s'inclinent pas face au talent du Japonais. En septembre 2010, son exposition au château de Versailles provoque la polémique. Pour certains puristes, l'aspect "trop commercial" et "trop populaire" des créations de Takashi n'en fait pas un réel créateur. D'aucuns n'hésiteront même pas à le qualifier de "machine à faire du fric".

En dépit de ces quelques controverses, l'aura de Takashi ne cesse de croître. Son empreinte artistique est telle que le 21 juin 2011, Google utilise un Doodle créé par ses soins. Faisant figurer Kaikai et de Kiki, il symbolise la survenue du solstice d'été. Et encore une fois, le succès a été au rendez-vous.

besoin d'un petit coup de pouce ? 

 


Besoin d'un accompagnement pour trouver votre coup de coeur ?
 
Vous pouvez contacter directement notre service client au 04 86 31 85 33 ou même prendre un rendez-vous de 15 minutes gratuit en visioconférence avec un curateur d’art. 


 

takashi murakami
Des œuvres modernes qui restent ancrées dans les mémoires

 

Créant sans relâche, Takashi a mis sur le marché plusieurs centaines d'œuvres.
Toutefois, certaines ont marqué les esprits plus que d'autres. À l'échelle internationale, Takashi Murakami est surtout connu pour :
  • 2001-2006 : la Flower Matango. Il s'agit d'une sculpture en résine, fibre de verre et autres d'une hauteur de 299,7 cm ;
  • 2006-2009 : 727-272 The Emergence of God at the Reversal of Fate. Êtes-vous prêt à voir le côté obscur de Mr. Dob sur cette toile murale XXL ?
  • 2002 : Kawaii ! Vacances d'été. Bucolique, onirique, frais, ... ce paysage fleuri est une vraie bouffée rafraîchissante ;
  • 1999 : Super Nova ;
  • 1998 : My Lonesome Cowboy ;
  • 1994 : And then, and then and then and then and then ;
  • 1992 : Mr. DOB.

Particulièrement prolifique, Murakami est un artiste aux multiples casquettes.
En plus de ses créations de plasticien, il a écrit et illustré une dizaine de livres et catalogues. Par ailleurs, il a dirigé les séances photos de célébrités comme Britney Spears et conçu des clips pour d'autres. Turning japanese de Kirsten Dunsten, It Girl de Pharell Williams, you should see me in a crown de Billie Eilish, ... Les plus grandes stars ne cessent de vanter ses mérites.
 

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.