N’attendez- plus : Livraison garantie avant Noël pour toute commande passée avant le 17 décembre.
Jusqu’au 22 décembre, nous vous offrons jusqu’à 100 € en chèque cadeau. J'EN PROFITE !

Cecile Pujol

Dès son plus jeune âge, Cécile dessine tout ce qui l’entoure (portraits, objets, paysages). Elle passe son Baccalauréat d’Arts Appliqués puis elle intègre à Paris une formation en stylisme de mode. Elle passe une année en Angleterre pour se spécialiser dans le textile car elle se sent attirée par les motifs et la couleur. Le travail du peintre autrichien Egon Schiele et son trait expressionniste la marquent à jamais... Elle en fait d’ailleurs son sujet de thèse à la fin de cette année d’études.
Après avoir été graphiste en agence de design, elle quitte rapidement le monde de la mode pour se diriger vers celui du spectacle, plus créatif à son goût. Elle entre alors à l’Opéra Bastille comme costumière. Elle aime travailler les tissus, les voir bouger sur les corps des danseurs. Cécile perçoit la scène de théâtre comme un véritable tableau vivant en mouvement perpétuel. En 2004, elle retourne dans le Sud de la France à la recherche d’un environnement paisible pour y vivre en famille.
Elle commence alors à peindre de grandes toiles. Le geste compte beaucoup pour Cécile : elle utilise l’espace à son aise et se sent libérée de toute contrainte technique. La peinture acrylique a sa préférence pour sa facilité d’utilisation. Elle intègre des papiers et des lettres qu’elle décolle en laissant leurs traces… Elle reproduit en quelque sorte les chorégraphies des danseurs qu’elle habillait autrefois. Le travail des tissus salis, délavés, patinés, frottés a développé en elle l’idée que la création artistique est nourrissante lorsqu’elle est liée à l’instabilité des choses.
Aujourd’hui, ses peintures reflètent toujours cette conception. Son geste se développe sans limites dans les formes, souvent abstraites mais toujours ancrées dans la terre et la matière. Cécile remplit ses toiles de traces, de sillons, de griffures… Comme un cheminement. Ou de silence, de repos comme une espace soudain apaisé. La peinture de Cécile reflète sa vision de la nature avec tout ce qu’elle comporte de contrastes : le calme et l’agitation, l’immobilité et le mouvement, les couleurs vives et les gris intenses.

fren