Tic.. Tac.. Noël approche !   Jusqu’au 22 décembre, nous vous offrons jusqu’à 100 € en chèque cadeau. J'EN PROFITE !

Philippe Pherivong

Philippe naît et grandit à Yaoundé au Cameroun. Artiste dans l’âme, il dessine, gribouille, peint, dès son plus jeune âge. Le travail de ses parents l’amène à parcourir l’Afrique (Congo, Bénin, Gabon). En 1971, encore adolescent, il part seul en France poursuivre ses études. Après l’obtention de son diplôme de l’École Supérieure d’Art Moderne (ESAM) de Paris, il collabore à plusieurs projets artistiques. Peintre, graphiste, illustrateur, il vit et travaille aujourd’hui à Tours. Il participe à de nombreux événements avec l’Association d’artistes "Itinéraires" dont il est président.
Figuratif, son style s’inscrit dans une longue tradition de l’art contemporain qui s’étend de Eugène Delacroix (peintre français, XIXe siècle) à Miquel Barceló (artiste espagnol) en passant par Pablo Picasso (peintre espagnol, XXe siècle) ou Jean-Michel Basquiat (artiste américain, XXe siècle). Son utilisation de la couleur rappelle le fauvisme de Kees Van Dongen (peintre néerlandais, XIX-XXe siècles). Ses portraits animés allient l’iconoclasme de Robert Combas (peintre français) à la poésie de Marc Chagall (peintre français d’origine russe, XXe siècle). Par leurs grands cernes noirs, ils évoquent la modernité des figures de Georges Rouault (peintre français, XIX-XXe siècles).
La chaleur de l’Afrique et la complexité des rapports humains sont ses principales sources d’inspiration. Le dessin constitue le point de départ de son travail. Philippe articule ses œuvres autour de différentes thèmes. À chaque sujet traité, correspond une réflexion sur la forme ou sur la couleur. Son art est un mélange de techniques mixtes (acrylique, huile sur papier, bois, toile, carton, fer). Pour donner plus de plasticité à ses créations, l’artiste colle différents éléments sur son support : journaux, affiches déchirées, tissus. Il façonne la matière en épaississant sa peinture avec de la sciure ou du sable. L’acte de peindre est vécu comme un défi perpétuel, un moyen de faire naître une émotion. Dans cette optique, la gestuelle occupe une place importante du processus créatif. Impulsive et spontanée, elle répond à la nécessité de "créer pour exister".

fren