Anita Kaufmann

Autodidacte, Anita débute une production picturale résolument abstraite dès 2003 et, rapidement, devient artiste peintre à temps plein, travaillant quotidiennement à la réalisation de ses œuvres depuis son atelier à Munich en Allemagne. Après six années dévolues exclusivement à sa pratique, Anita décide de prendre le large et de partir à la découverte de contrées lointaines. Ainsi, de 2009 à 2015, elle s'engage avec sa famille dans un long périple en bateau, qui les mènera aux confins du Pacifique, entre Polynésie française et Amérique. Enrichi autant des différentes cultures que l'artiste côtoie et tente d'appréhender, des personnes rencontrées, que des somptueuses collections muséales qu'elle a eu la chance de visiter, le travail pictural d'Anita évolue peu à peu vers davantage de figuration, pour finalement se focaliser sur une représentation de la figure humaine.

À son retour, la peintre s'installe dans la commune bavaroise de Regensburg et, depuis, s'attèle avec passion à la réalisation de ses portraits, qu'elle exécute au moyen d'acrylique et de techniques mixtes. Feuilletant les magazines, observant les gens dans les espaces publics ou parcourant les réseaux sociaux, Anita part à la recherche de son modèle, du visage qui retiendra suffisamment son attention pour nourrir sa réflexion artistique. Esquissé avec délicatesse, selon une subtile combinaison de camaïeux de noirs, de gris et de blancs – qui laisse volontairement apparaître le grain du support dans lequel il s'inscrit –, le sujet semble émerger de la toile pour ne plus faire qu'un avec elle.

Admirative du travail du peintre américain Chuck Close (né en 1940), Anita crée avec ses personnages une intense intimité qu'elle tente de transmettre à son public.

fren