Qu'est-ce qu'une œuvre d'art ?

11 mars 2020

Vaste question, lorsque l’on songe à la variété de ce que l’on peut voir dans les musées ! Et notamment dans les institutions d’art moderne et contemporain, dont les expositions peuvent parfois dérouter jusqu’aux plus experts d’entre nous. Mais si la définition de ce qu’est une œuvre d’art anime les philosophes depuis l’Antiquité et jusqu’à aujourd’hui, il est possible de poser quelques points de repères… 

Déjà, une œuvre naît obligatoirement de la main de l’homme, qui l’investit d’une intention. Parfois, cette intention participe d’un mouvement collectif, comme celle des Impressionnistes, des Surréalistes ou encore des Dadaïstes – qui se retrouvaient volontiers dans des réunions et des expositions pour porter un projet commun. Bien sûr, d’autres artistes sont solitaires et n’appartiennent à aucun mouvement. Ils sont toutefois le fruit d’une époque, et en sont le reflet fidèle – comme les artistes contemporains qui utilisent et détournent des outils numériques actuels pour produire des œuvres.

Ensuite, une œuvre d’art peut prendre toutes les formes possibles et imaginables, car elle est à l’image de la liberté d’expression des artistes. Ce peut être une peinture de trois mètres de largeur, une minuscule sculpture en bronze, une photographie numérique, une installation d’objets trouvés, mais aussi une vidéo, une performance ou un geste insolent. En 1958, l’artiste Yves Klein a par exemple organisé une exposition complètement vide, sans aucune œuvre d’art. Il a provoqué un véritable scandale, entré depuis dans l’Histoire de l’art ! 

Fontaine Stravinsky, Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle

Autre aspect important, le contexte. Quand Paul McCarthy a installé son œuvre Tree (2014), une sculpture gonflable verte de 24 mètres de hauteur, sur la place Vendôme à Paris, certains ont rétorqué que ce n’était pas de l’art : ils se trompaient, le statut de l’œuvre ne dépendant pas des appréciations de chacun mais bel et bien d’un contexte, en l’occurrence celui d’une exposition officielle, dans le cadre de la FIAC (Foire internationale d’art contemporain).

Tree, Paul McCarthy

C’est sans aucun doute Oscar Wilde qui résume le mieux la principale qualité d’une œuvre, dans la préface de son livre Le Portrait de Dorian Gray (1895) : « Tout art est tout à fait inutile. » Autrement dit, une œuvre n’existe que pour son attrait esthétique et conceptuel – elle n’est indispensable à aucun fonctionnement vital. Parfois, elle demande à son auteur de grandes connaissances techniques (notamment dans les arts de la peinture, de la sculpture, du dessin, mais aussi de la broderie, de la céramique, du travail du métal…) ; parfois non, certains artistes jouant sur une pratique simple, voire minimaliste – comme ceux qui pratiquent l’art du ready-made à la façon de Marcel Duchamp, et posent des objets du quotidien dans l’espace d’un musée pour les transformer, par la simple force de l’intention, en œuvres. En bref, une œuvre sait toujours comment nous surprendre ! 

LAISSEZ-VOUS SURPRENDRE...

                              

                                           6047, Cressanne                                                                                               55D, Nathalie Cubero

fren