Une question ? Nos curateurs sont là pour vous conseiller ! Prendre mon rendez-vous gratuit
Rechercher
Favoris
Panier

Carré d'artistes - Le blog

Inspirations, découvertes et dernières actualités du monde de l'art et de nos galeries.

La minute art

René Magritte, un artiste surréaliste particulier


 

Une enfance éprouvée et des talents certains

 

René Magritte est né en 1898 à Lessines, en Belgique. Ses parents ne s’en sortent pas vraiment financièrement et déménagent avec leur fils très souvent. Enfant, il vécu à drame à l’âge de ses 12 ans. Sa mère mis fin à ses jours en se noyant dans le Sambre.
Évidemment, ce drame influencera la vie du futur peintre, qui d’ailleurs n’appréciait guère que l’on analyse ses oeuvres selon ce tragique événement.

Il est ensuite pris en charge par des gouvernantes qui s’occuperont de son éducation, toujours en déménageant de manière régulière.
C’est dès sa jeunesse que le jeune René décide de peindre, avec un style impressionniste. Poursuivant cette passion, il suit des cours à Bruxelles à l’Académie Royale des Beaux-Arts et rentre dans le monde du travail via l’atelier de Pierre-Louis Flouquet.
C’est cet homme qui l’initiera au futurisme et au cubisme. Ses oeuvres sont exposées, tandis que René se tente au dessin. Il se marie avec Georgette Berger, son amour de jeunesse qu’il avait rencontré à ses 15 ans.

NOUVELLE COLLECTION HOMMAGE A MAGRITTE   
   
nouvelle collection hommage à magritte par carré d'artistes 

 

 
 
 

Une évolution artistique remplie de rencontre

 

René Magritte se fit séduire par le Dadaïsme et à l’aide de d’autres amis artistes, il décida de créer une revue en 1924.
Ce mélange d’artistes intellectuels se transformera en un groupe surréaliste de Bruxelles, les années suivant la création et avec de nouvelles têtes.

Ce groupe est à l’origine de nombreux projets publicitaires et d’illustrations sur les catalogues de grandes maisons belges.
Son évolution artistique sera très influencée par ses nombreuses rencontres, notamment avec les surréalistes parisiens. Comme Max Ernst, Salvador Dali, Paul Éluard et André Breton. René Magritte se tournera alors vers la peinture et le dessin plutôt que vers la photographie et la sculpture.

À cause de la crise économique en 1929, Magritte doit retourner dans son pays natal. Une fois arrivé à Bruxelles, il accepte des contrats publicitaires tout en poursuivant ses oeuvres et en les exposant hors frontières, jusqu’à Londres et New York. Dans les années 1950, Magritte connait énormément de succès, sa côte explose et beaucoup de personnes reviennent sur ses anciennes oeuvres, il voyageait beaucoup à ce moment là. C’est 17 ans plus tard, que cet artiste décède, à cause d’un cancer mais à Bruxelles dans sa ville de coeur.
 

un surrealisme propre à magritte


 

Le saviez-vous ? René Magritte a toujours gardé son âme d’enfant et s’amusait à réunir des amis à lui autour de ses tableaux, philosophes ou écrivains pour qu’ils participent au choix du titre.

Chaque tableau Magritte est particulier. Cet artiste avait son empreinte que l’on pouvait reconnaitre dans chacune de ses oeuvres.
Son univers se composait d’une grande diversité d’objets familiers toujours présents dans des endroits réels ou étrangers.
Cette approche de l’art donne tout le caractère si particulier des oeuvres de Magritte. À la fois étranges, changeants, et amusants, ses tableaux laissent libre court à toute interprétation.

Dans son mouvement surréaliste, il détourne la réalité dans ses oeuvres, tout en valorisant une peinture mentale, au contraire des artistes parisiens qui préféraient une peinture plus psychique. Le tableau Magritte était à chaque fois très explicite. Il n’est jamais aussi complexe qu’un tableau de Dali par exemple et présente des compositions bien plus épurées.

Chaque tableau Magritte porte un message. L’artiste se sert des objets de notre réalité pour créer un grand mystère.
Magritte utilise les images pour laisser les gens s’adonner à des réflexions, à explorer les énigmes de la vie.
Avec son célèbre tableau «  Ceci n’est pas une pipe », il exprime le fait que son tableau représente une image d’une pipe et non d’une pipe, que les images servent à exprimer des mots.
 


le fils de l'homme et la pomme de magritte

 

 

Magritte possède des talents extraordinaires dans la représentation des images mentales et a conçu des œuvres transformant le réel et déroutant le spectateur. Pour chaque tableau Magritte, l’artiste n’a jamais considéré sa peinture comme un miroir de la réalité environnante, mais plutôt comme le miroir de la réalité que lui s’est imaginé intérieurement.

Le tableau Magritte « le Fils de l'homme » fait partie de ses peintures surréalistes les plus reconnaissables et elle est ainsi devenue une peinture emblématique de René Magritte. Peinte en 1964, elle est à la fois simple et déroutante et se présente comme un autoportrait.

C’est un ami à Magritte qui lui avait commandé un autoportrait de lui même. Cependant, il eut beaucoup de mal à le peindre et finit par donner une image de lui comme un homme portant un chapeau melon, une pomme verte cachant son visage et s’intitulant « Le Fils de l’homme ». Son autoportrait est donc l’image d’un homme anonyme bien vêtu, une pomme lui cachant le visage.

L’homme derrière cette pomme est un personnage classique de l’iconographie de Magritte. On le retrouve dans beaucoup de tableaux du peintre. Quant à la pomme verte, cet objet est aussi parmi les préférés de l’artiste. Magritte pomme représente différentes oeuvres dans lesquelles la pomme est présente, comme sujet ou objet crucial du tableau et toujours intacte. Dans ce tableau elle peut faire référence à la pomme du jardin d’Eden, rappelant la tentation, le pêché.

magritte , le fils de l'homme

Les amants

 

« Les amants » est aussi une oeuvre très particulière au peintre.
Elle représente un couple qui s’embrasse mais dont les visages sont tous les deux recouverts par un drap blanc. Ce tableau fait partie d’un groupe de quatre tableaux similaires de la même année et de la même dimension partageant le même titre.
Dans chacun des tableaux, les amants ont leur visage caché derrière un tissu blanc.

Ce drap blanc peut signifier beaucoup de chose. Que les amants n’ont pas besoin de se voir pour s’aimer, qu’il faut vivre caché pour être heureux… Ou alors cet élément peut être lié à l’enfance dramatique du peintre. En effet, le corps de sa mère retrouvé dans une rivière, présentait un visage enveloppé dans le tissu de sa jupe. Ce fait pourrait avoir eu une incidence sur l’artiste et expliquerait l’existence de personnages recouverts d’un drap blanc dans cette oeuvre et même dans d’autres.

D’autre part, certains suggèrent que cet intérêt pour le drap blanc viendrait du fait qu’à ce moment précis, beaucoup de contemporains s’étaient inspirés du roman et du film Fantômas. Dans ce film, le personnage porte un tissu sur son visage pour cacher son identité.
Nous ne saurons jamais la raison de ce drap blanc, énigmatique. C’était extrêmement rare que le peintre s’explique sur l’existence et le caractère des objets présents dans ses oeuvres. Ses motivations derrière un thème restaient secrètes.


besoin d'un petit coup de pouce ? 

 


Besoin d'un accompagnement pour trouver votre coup de coeur ?
 
Vous pouvez contacter directement notre service client au 04 86 31 85 33 ou même prendre un rendez-vous de 15 minutes gratuit en visioconférence avec un curateur d’art. 


 

Le musée Magritte 



 


Le musée Magritte se situe à Bruxelles et y est présentée, la plus grande collection au monde du célèbre artiste belge. Il existe 230 oeuvres et archives liées au peintre qui ne demandent qu’à être découvertes. Vous y trouverez des tableaux, des dessins, des objets peints, des sculptures, des gouaches, des photographies, des films, des affiches publicitaires… C’est un musée incroyable retraçant toutes les oeuvres de cet homme.

En 1984, Philippe Roberts-Jones, conservateur des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, a fait de la salle Magritte une des salles phares du musée. Depuis ce moment, l’ensemble lié au peintre s’est énormément développé et a envahi tous les autres étages. Grâce au soutien de la Fondation Magritte, le Musée Magritte s’est ouvert au public le 2 juin 2009.

Ce musée est très réputé, chaque année plus de 300 000 visiteurs de toute part se rendent à l’intérieur des 2.500 m² pour y découvrir la vie et l’oeuvre de René Magritte. Ce musée a remporté beaucoup de nominations et de récompenses.
 

Unique art for...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.